www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : CHSCT 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 avril 2022

Réunion COVID avec l’IA le 19 04 22

COMPTE-RENDU DU GROUPE DE TRAVAIL « GESTION DU RISQUE COVID » DU 19-04-22

2 Organisations présentes : FSU 77 et SNALC

COVID

1. Quels sont les chiffres actuels du Covid pour le 77 et l’évolution par rapport à la semaine passée ?

L’ ARS annonce actuellement un plateau haut dans le 77… avec une tendance vers une diminution… La grippe est très virulente actuellement… Le vaccin de la grippe 2022 semble être en décalage avec la souche de cette année...

L’administration ne nous transmet que les chiffres de l’académie de Créteil concernant les COVID POSITIFS.

jeudi 14 avril = 3442 personnels et enfants

jeudi 7 avril = 4467 personnels et enfants

Même si les chiffres restent hauts, la tendance est à un ralentissement.

Cela conduit cependant à plus de 100 absences non remplacées par jour dans le 1er degré actuellement dans le 77...

2. Qu’en est-il des approvisionnements en masques ? Les masques seront-ils toujours fournis aux personnels qui le demanderont malgré la fin de l’obligation du port du masque ?

Il reste actuellement des stocks à la DSDEN 77, dans les circonscriptions, dans les écoles, à la disposition des personnels qui le souhaitent. Un réapprovisionnement est tout à fait possible sur demande.

Il est d’ailleurs rappelé que le port du masque n’est plus obligatoire mais pas interdit.

3. Où en est-on du recrutement des médecins du travail, dans le 77, sur l’académie ?

Actuellement, pour le 77, 2 médecins interviennent. Le D. Tzakiris (80 %) et le D. Hachani (40%), ce qui fait environ "1.2" médecins pour gérer l’ensemble des personnels de l’Education Nationale de Seine et Marne, soit environ 20 000 personnes...

Pour le 93 et 94, il y a eu des recrutements de médecins.

4. Le terme "médecin du travail" a remplacé celui de "médecin de prévention" ? Faut-il comprendre que la mission de prévention n’est plus assurée ? Quelles sont alors les modifications des compétences d’un médecin de prévention qui devient médecin du travail ?

M. le Secrétaire Général (SG) précise que c’est le Décret du 27 mai 2021 qui redéfinit cet acronyme mais que les missions restent les mêmes.

Ce texte a renforcé le rôle de l’équipe pluridisciplinaire, et notamment celui de l’infirmière, en prévention et en sensibilisation, en plus de ses missions déjà forts nombreuses...

5. Se pose la question des élèves qui sont cas contact dans une classe lorsqu’il y a un cas positif et qui reviennent sans masque. En fonction des établissements, certains chefs d’établissements, certains principaux, faisant preuve de bon sens, obligent le port du masque, d’autres le préconisent seulement. Quelle est la cohérence ?

Il n’y a pas d’obligation au port du masque actuellement dans les établissements scolaires. Même les enfants positifs ou les enfants cas contact qui reviennent dans l’établissement ne sont pas obligés d’en porter. Il est fortement recommandé de le porter.

6. Au rythme où vont les contaminations et sachant que tous les professeurs qui ne portent pas le masque sont cas contact, quasiment quotidiennement, d’élèves positifs de leurs classe, 2 tests par semaine ne sont pas suffisants. Les collègues vont-ils devoir payer les autotests supplémentaires nécessaires ?

C’est l’arrêté du 21 janvier 2022 qui s’applique. L’administration a prolongé le dispositif, pour avril et mai, en fournissant une attestation individualisée pour les PE 1er degré leur permettant d’aller les chercher gratuitement dans les pharmacies. 10 tests par mois, cela correspond aux recommandations de l’ARS de ne pas faire plus de 2 à 3 tests par semaine.

PÉDAGOGIE

1. Evaluation d’école. Comment cela va-t-il se déployer à la rentrée de septembre et selon quelles modalités ? Quand les écoles concernées seront-elles prévenues ?

Cette question a été abordée longuement. Elle soulève de nombreuses interrogations de la part de la FSU 77. Nous serons vigilants à leur mise en place, notamment sur les documents élaborés par l’administration. A notre demande, un Groupe de Travail avec la présence des organisations syndicales sera mis en place avant juillet 2022.

Il est prévu 20 % des "entités" évaluées par an (1070 écoles dans le 77).

commune de moins de 4 écoles = 1 entité

mater + élem = 1 entité

2 périodes : novembre / décembre puis mars / avril.

En mai, une formation des évaluateurs sera mise en place. Ces évaluateurs seront neutres, déontologiquement engagés, externes, et mixtes. Cela concerne 60 à 120 personnes. Des groupes de 3 ou 4 personnes iront donc dans les écoles.

Rôle prépondérant du directeur.

Une cellule d’appui départemental sera mise en place afin d’aider les équipes dans leur évaluation.

Un rapport sera élaboré, en discussion avec les équipes, puis envoyé à l’équipe, à l’IEN et au maire.

La DASEN nous a présenté ces évaluations d’école comme une chance offerte aux écoles pour bénéficier de formation au plus proche des besoins, un espace de parole "hors rapport hiérarchique", "un travail qui va aider les équipes à mettre en œuvre le projet d’école" ... Malgré toutes ces "belles" paroles, vos représentants du SNUipp-FSU77 ont largement fait part de leurs doutes, de leurs interrogations face à ces évaluations d’école issues de la loi dite "pour une école de la confiance". Plusieurs questions restent sans réponse à ce jour :
- sur quels critères sont recrutés les "évaluatrices et les évaluateurs" ?
- quel rôle attribué aux parents d’élèves ?
- quel contenu pour les entretiens individuels ou collectifs ?
- quel temps temps dégagé pour les équipes, pour les directrices pour la concertation avant l’auto-évaluation ?
- ...

Le SNUipp-FSU s’est emparé du sujet des évaluations d’école dès le mois de décembre (article) et compte bien continuer à exiger des réponses à toutes nos questions.

Pour le 2nd degré : En 2021 / 2022, il y a eu 47 évaluations et 3 demandes de report. Les enseignants y ont fait remonter leurs besoins en formations concernant notamment le travail par compétences, les enfants à besoins éducatifs particuliers, les enfants "hautement perturbateurs",...

ÉCOLE INCLUSIVE

1. Quelles sont les écoles qui ont touché le taux de 200 euros, de 360 euros, de 600 euros ? Comment la classification dans l’une des catégories a-t-elle été réalisée ?

L’administration ne nous a pas donné la liste des écoles bénéficiant de chacune des primes. Elle nous a précisé que toutes les écoles d’un même collège avaient touché la même prime. La proportionnalité avait été respectée, soit 25 % la plus petite, 50 % la moyenne, 25 % la plus haute.

La classification s’est faite à partir des remontées à l’IA des actions énoncées dans la circulaire du 30 juin 2021 :

"Pour cette première année de mise en œuvre, la prise en compte de l’engagement professionnel sur la période de juillet à décembre 2021 et le versement dès février 2022 visent à soutenir, encourager et reconnaître la réussite collective, notamment dans la mise en œuvre de la continuité pédagogique, des dispositifs d’accompagnement des élèves et de lutte contre le décrochage dans le contexte de la crise sanitaire, par exemple, dans le cadre de la participation à Vacances apprenantes/École ouverte, aux Stages de réussite, à Devoirs faits, aux Cordées de la réussite, etc."

Il a été précisé que pour l’année prochaine, la classification se ferait en fonction de ma mise en oeuvre des actions énoncées dans le BO...

ÉCOLE INCLUSIVE

1. Combien d’élèves bénéficiant d’une aide humaine sont-ils attendus pour septembre 2022 ?

Il est prévu 8200 élèves bénéficiaires.

2. Combien d’AESH en septembre 2022 pour encadrer ces enfants ?

1700 ETP au 20 avril 2022.

3. Combien d’enfants en ULIS collège attendus pour septembre 2022 ?

994 enfants attendus.

4. Combien d’enfants en ULIS école attendus pour septembre 2022 ?

1128 enfants attendus.

5. Nous avions évoqué le 11 janvier dernier la nécessité d’une modification du calendrier de la CDO pour l’orientation des élèves en SEGPA en raison de nombreux postes vacants psy et de la non-conformité de ce calendrier avec la circulaire n°2015-176 du 28-10-2015 « - au cours du second trimestre, le conseil des maîtres de l’école étudie la situation de l’élève concerné avec la participation du psychologue de l’éducation nationale (de l’école)."

La situation a été étudiée avec le pôle "école inclusive". Pour l’année 2022/ 2023, il a été prévu un nouvel aménagement du calendrier :
- les bilans psychologiques seront à déposer à l’IEN pour le 20 janvier 2023 ;
- le retour à la CDO pour le 27 janvier 2023 ;
- Les commissions se tiendront entre le 6 et le 17 février 2023 (avant les vacances scolaires).

MOBILITÉ

1. Quand et comment les collègues ayant envoyé un dossier aux services (recours permutation / inéat - exéat / ....) recevront-ils un accusé de réception émanant des services ?

Les services de l’IA ont besoin de temps pour s’organiser. Il est prévu un accusé de réception pour tous les dépôts. Les premiers Accusés de Réception ont été envoyés aux collègues.

DIVERS

1. Quels sont les résultats et statistiques des départs en formation, CFP ET CPF ?

Toutes les demandes de Congé de Formation Professionnelle ne seront pas satisfaites. Il est à craindre un nombre de départ encore moins important cette année que les années passées du fait du concours de recrutement qui n’a pas fait le plein... Le SG énonce une « forme d’équilibre » à trouver entre le droit des enseignants à se former et le droit des élèves à avoir un professeur dans leur classe...

Pour le Congé Professionnel de Formation : sur les 30 demandes déposées, 11 ont été accordées et 2 refusées. 17 sont en cours d’étude.

2. Combien de démissions depuis septembre 2021, de demandes de rupture conventionnelle ?

23 démissions de titulaires et 15 de stagiaires.

L’administration n’est pas en mesure de nous donner le nombre de ruptures conventionnelles...

3. Comment va être organisée la formation des stagiaires à temps plein à la rentrée 2022 ?

Rappelons qu’un stagiaire issu d’un master MEEF sera à 100 % en classe et ceux issus d’un autre master, 50 %.

Il est prévu une formation sur les 3 items de formation à plein temps selon 10 à 20 jours sur l’année. L’académie de Créteil a donné son cadre académique : 12 jours dans l’année. Les jours choisis ne sont pas encore définis...

Pour l’académie de Créteil cette année, sur 4800 inscrits, seuls 1080 candidats se sont présentés...

Un 2ème concours de 500 places est d’ores et déjà acté, avec les résultats mi-juillet. La conséquence sera que nombre de collègues ne seront affectés pour la rentrée que dans la dernière quinzaine d’août.

La formation devrait se dérouler sur les 2 sites de Lieusaint et de Torcy.

Au vu du manque cruel de candidats au métier de PE, l’administration mettra-t-elle en place un 3ème concours ? Si oui, sur quelles dates ?...

Il semble que la rentrée de septembre 2022 s’annonce compliquée. Nombre de professeurs vont sans doute manquer à l’appel...

Le 77 aurait besoin d’au moins 500 stagiaires pour aborder la rentrée sereinement...

Les conséquences :

- des BD affectés à l’année sur des classes (une centaine cette année / 200 l’année prochaine ?) ;

- un recrutement de contractuels accentué ( 110 cette année et pas de recrutement supplémentaire car manque de volontaires...) ;

- des possibilités de mobilité (exéats / permutations informatiques) moindres ;
- des possibilités d’aménagement de son temps de travail moindres (refus des temps partiels sur autorisation, des disponibilités sur autorisation, des détachements, des départs en formation,...).

 

60 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.