www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


2 février 2021

POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE DANS LES ECOLES

Le SNUipp-FSU livre son analyse de la situation sanitaire dans les écoles à partir des données communiquées par le ministère de l’Education nationale et les académies dans leurs points de situation hebdomadaires. Ces données, loin d’être exhaustives, sont loin de refléter les données diffusées par Santé Publique France notamment. Spécial nouveau protocole sanitaire au 1er février 2021

L’épidémie continue de progresser dans les écoles

Ne rien faire... telle est la stratégie pour endiguer la circulation épidémique dans les écoles et établissements scolaires.

L’école a été la grande absente de l’allocution du Premier ministre vendredi soir et ne bénéficiera d’aucune mesure complémentaire. Les chiffres révélés lors du point sanitaire du 29 janvier n’ont pourtant rien de rassurants. Ils montrent, au contraire, une hausse de tous les indicateurs qui, si rien n’est fait pour l’éviter, vont continuer à s’affoler.

PDF - 217 ko
communiqu_de_presse_snuipp-fsu_lpidmie_continue_de_progresser_dans_les_coles

▶ Le SNUipp-FSU livre son analyse de la situation sanitaire dans les écoles à partir des données communiquées par le Ministère de l’Éducation nationale et les académies dans leurs points de situation hebdomadaires. Ces données, loin d’être exhaustives, sont loin de refléter les données diffusées par Santé Publique France notamment.

▶ Les données sont partielles et n’intègrent pas les informations des académies de Nice, Normandie, Orléans-Tours, Guadeloupe, Guyane, Martinique et Mayotte.

PDF - 1.2 Mo
point_situation_sanitaire_29_janvier

Un nouveau protocole sanitaire des écoles et établissements scolaires a été publié le 1er février, et la FAQ a été mise à jour.

Avec ce protocole, la préservation de la santé des élèves et des personnels n’est toujours pas au cœur des préoccupations du ministère au regard de la réalité des écoles.

Nouvelles consignes COVID maj 01 02

Un nouveau protocole sanitaire des écoles et établissements scolaires a été publié le 1er février et la FAQ a été mise à jour. Voir article ci-dessus

JPEG - 395 ko
IMG-20210202-WA0014

Avec ce protocole, la préservation de la santé des élèves et des personnels n’est toujours pas au cœur des préoccupations du ministère au regard de la réalité des écoles.

Les modifications à observer :

Masques :

A partir du 1er février, avec une tolérance jusqu’au 8 février, les masques portés par les adultes comme les élèves à partir du CP doivent être des masques chirurgicaux ou des masques « grand public » de catégorie 1. Les masques faits maison sont donc interdits.

Les masques doivent être fournis par les familles. Chaque école devrait être dotée de masques “grand public” de catégorie 1 pour les enfants qui en seraient dépourvus.

Cas contacts :

En maternelle : Si un.e élève est positif.ive, toutes les personnes non masquées deviennent cas contacts. Ainsi, le moindre cas positif parmi les élèves entraîne la fermeture de la classe. Étant masqués, selon le ministère, les adultes ne peuvent être cas contacts. De même, les élèves ne sont pas reconnu.es cas contact d’un adulte positif mais masqué.

En élémentaire : En justifiant du port du masque, le ministère établit que l’apparition d’un cas confirmé parmi les enseignant.es ou les élèves n’implique pas de contacts à risque dans la classe. Toutefois, dans la circonstance où trois élèves d’une même classe (de différentes fratries) seraient positifs au Covid-19, alors les élèves et les personnels de la classe doivent être considéré.es comme contacts à risque.

ATTENTION :

Dans la situation d’un cas attribué à un variant, que ce soit un.e élève ou un.e adulte, la classe est systématiquement fermée. En cas de suspicion de variant, la situation est appréciée au cas par cas …

Distanciation physique :

A la cantine, le non-brassage entre élèves de classes différentes doit impérativement être respecté. Les élèves d’une même classe déjeunent ensemble en maintenant une distanciation d’au moins deux mètres entre deux groupes. La stabilité des groupes d’élèves déjeunant à une même table est privilégiée. Entrée en vigueur : au plus tard le 8 février.

Alors que le décret indique qu’en absence de masque, une distance “d’au moins deux mètres entre deux personnes” doit être observée, il est stupéfiant de constater que la FAQ stipule que la distance de 2 m s’applique entre 2 groupes (classe, groupes de classes ou niveaux).

Ventilation des classes :

La ventilation de 15 minutes doit toujours être effectuée avant et après le temps classe, aux récréations ainsi que durant la pause méridienne. Mais elle doit maintenant avoir également lieu toutes les heures pendant quelques minutes.

Fumeur.euses :

Il est strictement interdit d’aménager des espaces fumeur.euses dans les établissements. Il faut donc sortir de l’école, être moins de 6 personnes et respecter une distance d’au moins 2 m entre chacun.e.

Sorties et voyages scolaires :

Les sorties avec nuitée sont désormais interdites.

Continuité pédagogique :

Deux cas sont à différencier :

La fermeture totale de la classe ou de l’école entraîne la mise en place d’un enseignement à distance.

L’absence d’un.e ou quelques élèves, où il s’agira de mettre à disposition de ces élèves le travail de la journée à l’image de ce que nous faisons lors de l’absence ponctuelle d’un.e ou plusieurs élèves.

 

56 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.