www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


3 novembre 2020

Ecole sous covid : Il faut cesser avec cette impréparation permanente de l’école ! Personnes vulnérables...

Ouvrir l’école doit s’accompagner d’un protocole sérieux et de moyens supplémentaires. Nouveau protocole du ministère pour le 2 novembre.

MAJ 4 10

PROTOCOLE SANITAIRE et FAQ MAJ 03 11 2020
JPEG - 135.8 ko
Protocole sanitaire 2 novembre
PDF - 92.8 ko
Protocole 2 novembre

Protocole complet du MEN : Modalités pratiques de la rentrée - Protocole sanitaire.

Le Président Macron a annoncé le mercredi 28 octobre 2020 un reconfinement national pour contrer l’expansion de la pandémie Covid-19. Ces nouvelles modalités se traduisent entre autres par le maintien de l’ouverture des écoles sur l’ensemble du territoire.

Pour le SNUipp-FSU 77, il est nécessaire que les écoles puissent rester ouvertes pendant cette période car le précédent confinement est comptable de bien trop de dégâts auprès des publics les plus fragiles tant scolairement que socialement.

Cependant, il est inconcevable que les enseignant-es, les AESH et tous les personnels qui travaillent dans les écoles aient à mener à bien cette mission de service public d’éducation sans avoir l’assurance d’être protégés.

Un CHSCT départemental extraordinaire est prévu le 10 novembre sur le bilan sanitaire de la rentrée.

Aussi, pour le SNUipp-FSU 77, ouvrir l’école doit s’accompagner d’un protocole sérieux et de moyens supplémentaires :

- Assurer une protection des personnels fragiles avec mise en asa immédiate sur présentation d’un certificat d’isolement. Liste des personnes vulnérables ICI.

Voici un courrier que nous proposons aux collègues concernés par les critères de vulnérabilité.

Monsieur, Madame l’Inspecteur/trice de l’Education Nationale,

Le juge des référés du Conseil d’Etat a prononcé la suspension des articles du décret du 29 août 2020 relatifs aux critères de vulnérabilité. Dès lors, les critères retenus par le précédent décret du 5 mai 2020 s’appliquent à nouveau. En conséquence, je vous informe, que je vais reprendre mon travail à distance sauf à ce que vous me placiez en autorisation spéciale d’absence. Si cette proposition qui correspond aux textes légaux n’était pas retenue par l’administration, je vous demande de me dire par retour ce que vous attendez de moi.

Vous trouverez joint à ce message le certificat médical d’isolement pour faire valoir ce que de droit.

- Distribuer dès le jour de la reprise des masques chirurgicaux type 2 pour tous les personnels, fournir du gel hydroalcoolique dans chaque classe … (voir ci-dessous)

- Mettre en place un nettoyage renforcé des locaux et du matériel scolaire. Investir enfin dans les locaux scolaires pour assurer l’aération et la présence de points d’eau.

- Mettre en place un accès prioritaire au vaccin de la grippe, pris en charge par l’éducation nationale.

- Accéder prioritairement au test COVID et stopper réellement et efficacement les chaines de contamination en milieu scolaire.

- Recruter des enseignant-es supplémentaires pour diminuer les effectifs de classe et assurer le remplacement des collègues absents (une centaine de collègues en liste complémentaire attend toujours d’être recrutée dans l’académie de Créteil).

Faire confiance aux équipes quant à l’organisation du temps scolaire

Dans le cas où la circulation du virus nécessiterait une fermeture des écoles, le ministère doit anticiper et fournir aux élèves et aux personnels les moyens matériels d’un maintien du lien scolaire à distance.

Pour préparer cette rentrée des vacances d’automne dans ce nouveau contexte, le SNUipp - FSU 77 avait demandé à ce que la rentrée des élèves soit repoussée à minima au mardi 3 novembre dans les conditions prévues pour rendre hommage à Samuel Paty.

 

30 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.