SNUipp - FSU Seine et Marne 77
http://77.snuipp.fr/spip.php?article4086
CARTE SCOLAIRE : Un rassemblement réussi et un CDEN frondeur !
vendredi, 16 février 2018
/ Julien Fernandez

120 personnes manifestent devant la Préfecture

A l’initiative du SNUipp-FSU 77, une large intersyndicale appelait à manifester devant la préfecture le jour du CDEN.

C’est ainsi que plus d’une centaine de personnes étaient venues des quatre coins de la Seine-et-Marne pour défendre la situation de leur école.
Ici une école maternelle sortie d’éducation prioritaire qui aura plus de 30 élèves à la rentrée, là une classe de RPI qui amènera à des quadruples niveaux et encore plus de déplacement où bien cette classe fermée en REP+ qui fera qu’à côté des CP et C1 dédoublés, on trouvera des classes surchargées en CE2, CM1 et CM2 !

Le problème revenant sur toutes les lèvres ce jour là était la dotation départementale utilisée intégralement pour le dédoublement des CP en REP et des CE1 en REP+ ! Comment se satisfaire d’une situation blanche qui ne permet pas d’améliorer la situation du pire département d’une des pires académie pour la taille des classes !

Dans la presse :
- FRANCE 3 : Journal Télévisé du jeudi 15 février, à 9min20s
- LE PARISIEN, "Seine-et-Marne : mobilisation contre les fermetures de classes en primaire"

Un CDEN frondeur

PDF - 117.4 ko
15.02.18 DECLARATION FSU CDEN

Un CDEN de préparation de rentrée sans surprise qui entérine les décisions prises lors des comités techniques précédents. Pas d’étonnement donc concernant les mesures qui restent pour beaucoup en suspens, plus surprenante était l’ambiance : Le Conseil Départemental qui ne nous avait pas habitué à une posture frondeuse jusqu’à présent, s’est élevé contre la répartition des moyens effectuée par l’inspectrice d’académie et notamment les mesures concernant les RPI.

Il nous a fallu rappeler que les 40 postes dont nous disposons pour préparer la prochaine rentrée, même additionnés aux dotations passées beaucoup plus importantes ne peuvent compenser les pertes du quinquennat Sarkozy à une époque ou chaque année nous comptions 1500 à 2000 élèves de plus.
Depuis, nos RASED sont en berne, les postes spécialisés itinérants, ceux en foyers ont quasi disparus et la baisse d’effectifs que nous revendiquons : 25 par classe et 20 en éducation prioritaire demeure un horizon fort lointain.

Si nous saluons tout de même quelques avancées concernant les créations de postes ULIS en école et collège, nous remarquons d’année en année que cela se fait au détriment des postes en SEGPA et EREA. Les représentants du SNUipp-FSU 77 ont expliqué aux partenaires du CDEN leur attachement au maintien des PE éducateurs en internat afin d’assurer la qualité et la pérennité du projet éducatif.

De la même façon nous avons dénoncé la transformation des postes de ZIL en BD. Cette nouvelle organisation ne permettra pas la souplesse et la réactivité que la proximité de la gestion donnait au remplacement.

Toutes ces raisons nous ont amené à voter contre, résolus à poursuivre la mobilisation en juin : La phase d’ajustement sera cette année beaucoup plus déterminante, au vu du grand nombre de mesures conditionnelles, mais aussi du fait de l’incertitude des créations en Education Prioritaire relatifs aux dédoublements des CP REP et CE1 REP+.

C’est pourquoi, il sera indispensable de se mobiliser pour obtenir toutes les levées de fermeture et les ouvertures partout où cela est nécessaire ! Les représentants du SNUipp-FSU seront au coté de toutes les écoles pour faire entendre les besoins de notre département.

Le récapitulatif des mesures :
- dans l’ordinaire
- dans l’ASH

Les articles précédents sur la carte scolaire :
- CARTE SCOLAIRE : Une drôle de « réunion en formation CTSD » le 13 février 2018
- CARTE SCOLAIRE : Rectificatif des mesures
- CARTE SCOLAIRE : CR du CTSD du 25 janvier 2018
- EDUC. PRIORITAIRE : Quels dédoublements des CP et CE1 ?
- CARTE SCOLAIRE : Compte-rendu du GT ASH
- CARTE SCOLAIRE : Déni du dialogue social lors du GT

©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.