www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


30 mars 2020

Consignes Coronavirus Réponses MEN Recteur IA MAJ 30 mars

MAJ Lundi 30 mars Courrier au MEN

MAJ Lundi 30 mars

PDF - 178 ko
30_03_2020_courrier_men_jm_blanquer_accueil_des_enfants_des_soignants

Alors que commandes et fournitures de matériels de protection sont en train d’être organisées, le SNUipp-FSU s’adresse en urgence au ministre pour que les enseignantes et les enseignants qui accueillent actuellement dans les écoles des enfants des personnels soignants soient inscrits sur la liste des « bénéficiaires prioritaires des personnels protégés », afin de bénéficier de masques de protection.

MAJ Samedi 28 mars

Voici la réponse de l’IA.

JPEG - 731.7 ko
Réponse IA

Réponse de l’IA

PDF - 176.3 ko
Réponse IA

Lettre ouverte à Madame L’Inspectrice Académique de Seine-et-Marne

PDF - 127.5 ko
Lettre_ouverte_a_Mme_l_Inspectrice_Academique_de_Seine-et-Marne

Coronavirus : la conduite à tenir avec les familles

Cette directive relève de l’irresponsabilité ! Les directions d’école ne peuvent pas prendre la responsabilité de faire prendre un risque sanitaire à leurs collègues et à leurs familles.

Proposer aux parents sans moyens numériques de les rencontrer pour leur donner du matériel revient à mettre en danger les plus précaires sous prétexte d’égalité.

La priorité est sanitaire, pas scolaire !

En dehors des collègues qui se portent volontaires pour accueillir les enfants des personnels soignants, RESTEZ CHEZ VOUS !!

Quelques compléments :

Le mail du recteur de l’académie de Créteil, que vous retrouverez ci-dessous, est accompagné d’une pièce jointe qui n’est pas l’attestation officielle du Ministère de l’Intérieur et qui engage la responsabilité des chefs d’établissement et des directions d’école.

Zip - 12.1 ko
ATTESTATION

Nous interviendrons en CHS-CTA afin de dénoncer les directives ministérielles contraires au propos tenus par le premier ministre sur la nécessité de réduire les déplacements au strict minimum.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Article initial : dimanche 22 mars

Le recteur vient d’adresser cet après-midi aux écoles des consignes concernant l’extension des dispositifs d’accueil, alors que dans de nombreuses villes du département il n’y a toujours pas de matériels de protections, et sur la remise des documents pédagogiques aux familles dépourvues de solution numérique.

De plus le recteur ne donne pas la même consigne que le ministère dans le motif à préciser pour que les parents se déplacent. Le ministère précise que c’est la case 4 de l’attestation (FAQ du 20 mars), le recteur la case 2 !!!!

Pour le SNUipp-FSU 77 cette demande n’est pas acceptable. Les directions d’école ne doivent pas engager leur responsabilité alors que tous les professionnels de santé appellent la population à rester confinée !

En dehors des collègues qui se portent volontaires pour accueillir les enfants des personnels soignants, RESTEZ CHEZ VOUS !!

De la même manière, vous êtes destinataires depuis quelques jours d’instructions concernant la procédure AFFELNET. Il vous est indiqué d’organiser des points relais pour les familles ne disposant pas d’outils numériques pour les volets 1 et 2. Nous avons tou·te·s le souci de ces familles-là mais nous ne devons pas prendre le risque de faire circuler le virus. C’est non ! Le SNUipp-FSU 77 intervient auprès de la DSDEN 77 pour que les procédures soient modifiées et/ou reportées.

Courrier FSU au Premier Ministre sur la situation des agents de l’enseignement scolaire, agricole et maritime, territoriaux

PDF - 109.1 ko
courrier PM-FSU-22 mars

Expéditeur : Rectorat Créteil - Recteur Date : 22 mars 2020 à 15:19:09 UTC+1 Destinataire : undisclosed-recipients : ; Objet : [liste.ecoles] [SIGNALE] Consignes COVID 19 Répondre à : Rectorat Creteil - Recteur

 Mesdames et Messieurs,

Je souhaite porter à votre connaissance les points suivants.

1) 1) Extension du dispositif exceptionnel d’accueil aux enfants des personnels de l’aide sociale à l’enfance dépourvus de solution de garde

Depuis le 16 mars, et comme vous le savez, un service d’accueil de la petite section à la classe de 3ème est mis en place pour les enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire et sans solution de garde. La prise en charge des élèves est réalisée en groupes de 10 élèves maximum, dans le strict respect des consignes sanitaires et des gestes barrières.

Je vous informe que le Gouvernement a décidé d’étendre ce dispositif aux personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique.

Les services en charge de la protection de l’enfance concernés sont les services aide sociale à l’enfance (ASE) et protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et les services de prévention spécialisée.

Les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : assistants de service social, techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF), médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues.

L’accueil est organisé dans les mêmes conditions que pour les enfants des personnels soignants. L’accueil ne concerne pas les enfants relevant de l’aide sociale à l’enfance eux-mêmes mais exclusivement les enfants des professionnels qui interviennent auprès d’eux.

2) 2) Remise des documents pédagogiques aux familles dépourvues de solution numérique

La continuité pédagogique est organisée par voie dématérialisée au profit de tous les élèves, de la petite section à la terminale, de manière à permettre, notamment, le respect des impératifs sanitaires et en particulier la limitation des déplacements non indispensables.

La remise de documents pédagogiques sur support papier doit demeurer une pratique exceptionnelle au profit des seuls élèves dépourvus de solution numérique. Elle doit être organisée de manière à limiter au maximum les déplacements des responsables légaux des enfants concernés.

Les familles en situation de précarité numérique, qui ne peuvent proposer à leurs enfants des outils permettant d’assurer une continuité pédagogique à distance, doivent se faire connaître dès que possible auprès des directeurs d’école ou des chefs d’établissement afin de bénéficier, lorsque cela est possible, d’un prêt de matériel numérique, le cas échéant en lien avec la collectivité de rattachement, ou, à défaut, de matériel pédagogique.

Le déplacement exceptionnel de familles dans un établissement scolaire pour retirer un matériel numérique ou des documents de nature pédagogique sous format papier entre dans le 2° du décret n°2020-260 du 16 mars portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19 : « déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité ».

Les responsables légaux des enfants devront respecter strictement les gestes barrières et seront dans l’obligation de disposer d’un document permanent attestant de la nécessité éducative de se déplacer remis par le directeur d’école ou le chef d’établissement lors du premier déplacement ainsi que de l’attestation de déplacement dérogatoire datée et signée, soit téléchargée sur internet, soit rédigée sur papier libre. Une instruction conjointe MENJ-MININT sera diffusée très rapidement. A toutes fins utiles vous trouverez en pièce jointe l’attestation que vous pourrez délivrer dès lundi aux parents concernés (dans l’attente du formulaire qui sera joint à cette instruction).

Vous informerez les responsables légaux des élèves concernés que les déplacements autorisés à ce titre sont limités aux foyers sans solution numérique, à un seul déplacement par semaine, réalisé par un seul membre de la famille ou responsable légal de l’élève. La remise des documents s’effectuera dans le strict respect des gestes barrières et l’organisation mise en place localement ne conduira en aucun cas à des regroupements de personnes au sein de l’école ou de l’établissement.

Bien cordialement.

Daniel AUVERLOT

Recteur de l’académie de Créteil

 

51 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.