www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


5 février 2019

BRIGADES DÉPARTEMENTALES : Audience à la DSDEN

Le mardi 5 février 2019, une audience intersyndicale s’est tenue à la DSDEN concernant la situation des BD et les pressions que nos collègues rencontrent.

Si le SNUipp-FSU 77 a déjà eu l’occasion il y a quelques mois de demander une audience, ou de poser lors des CAPD des questions diverses, la situation était devenue telle qu’une audience intersyndicale réunissant le SNUipp-FSU 77, le SE UNSA 77 et le Snudi FO 77 a été organisée à l’initiative du SE UNSA 77.

Les présent-es

- En présence de : Mme Debuchi IA-DASEN, Mme Alcindor IENA et Mme Forveille Secrétaire générale
- Pour les représentants du personnel :
Au titre du SNUipp-FSU 77 : Mme Cévéro co-secrétaire départementale et une collègue BD REP+ Montereau
Au titre du SE-UNSA : M. Michel secrétaire départemental
Au titre du SNUDI-FO : Mme Delaportas déléguée du personnel

Le compte-rendu

- Confirmation par Mme Forveille de l’abandon de la feuille de présence mise en place en début d’année auprès des directeurs d’école.

- Discussion autour du mail reçu par les BD leur demandant de consulter leurs boîtes mail professionnelles pour prendre connaissance de leurs avis de suppléance et d’envoyer un accusé de réception après lecture :
SNUipp-FSU 77 : Cela suppose que tous les collègues aient un accès internet sur leur téléphone portable ce qui n’est pas une obligation professionnelle. Si le téléphone portable des collègues BD devient un outil professionnel, comment cela sera-t-il pris en compte ? Sinon, les BD consulteront leurs mails dans leurs écoles de rattachement sur l’ordinateur de l’école ce qui occasionnera moins de réactivité et de souplesse.
Mme la Secrétaire générale nous informe que c’est une demande des gestionnaires. SNUipp : Nous regrettons que cela supprime de fait le seul contact humain entre les BD et leurs gestionnaires.
Mme l’IA DASEN nous assure que cela va être revu pour trois raisons : l’aspect humain, la sollicitation directe et les informations échangées et la réactivité.

- SNUipp-FSU 77 : Nous nous félicitons des contacts beaucoup plus agréables avec les gestionnaires que les années passées et d’une diminution des situations problématiques.
Mme la Secrétaire générale nous informe que les gestionnaires ont effectivement changé en partie en début d’année pour tenir compte, entre autres, des remarques que nous avions faites.

- SNUipp-FSU 77 : Nous demandons le respect des missions particulières des BD REP+ dans la mesure du possible et sauf réelle urgence. D’après les retours que nous avons eus, cela se passe plutôt bien sur Montereau mais des problèmes demeurent sur Melun. Nous proposons qu’une seule gestionnaire gère les BD REP+ du département ce qui permettrait peut-être une vision plus claire. Les BD REP+ pourraient de fait assurer les remplacements REP+ et formations REP en priorité.
Mmes l’IA DASEN et la Secrétaire générale promettent d’étudier notre suggestion.

- SNUipp-FSU 77 : Nous demandons que les collègues BD REP+ perçoivent l’intégralité des la prime REP+ au même titre que les collègues de leurs écoles de rattachement. Nous savons que c’est le cas dans d’autres départements. Nous ne comprenons même pas, qu’à l’heure actuelle, cette prime ne leur soit versée qu’au 30ème c’est-à-dire à la journée effectuée en REP+ ou en REP.
Mme la Secrétaire générale nous informe que pour elle ce n’est pas le cas puisque la réponse qui lui a été donnée serait que les BD REP+ toucheraient cette prime du lundi au dimanche et également sur les vacances et les jours fériés.
Nos deux collègues BD REP+ présents lui confirment que ce n’est pas le cas et demandent que cela soit régularisé.
Mme la Secrétaire générale annonce qu’elle va s’informer sur la question et qu’elle nous tiendra au courant.

- SNUipp-FSU 77 : Nous demandons le retour à ce qui était communément admis auparavant, c’est-à-dire qu’on ne demandait à un collègue BD qu’exceptionnellement d’effectuer un remplacement sur son école de rattachement afin qu’il puisse avoir droit à l’ISSR.
Mme la Secrétaire générale évoque des contraintes budgétaires à prendre en compte.
Mme l’IA DASEN propose un bilan sur l’année scolaire 2018-2019 afin d’évaluer le coût et de trancher ensuite.

- SNUipp-FSU 77 : Nous regrettons que l’appel des BD sur les suppléances se fasse systématiquement par ordre alphabétique et que, de fait, ce soit toujours les mêmes personnes qui partent sur les remplacements alors que d’autres restent souvent dans leur école de rattachement.
Mme l’IA DASEN nous assure que cela va être revu.

- SNUipp-FSU 77 : Nous souhaitions également revenir sur les autorisations d’absence qui posent souci depuis la rentrée. Nous demandons que lorsqu’un collègue a formulé dans les délais une demande d’autorisation d’absence, il ait un retour clair avant que cette absence ne soit effective, à savoir l’accord ou non et si c’est avec ou sans traitement. Nous rappelons également la nécessité d’informer les collègues que le 30ème est indivisible et que même pour une demi-journée d’absence c’est bien un jour complet de salaire qui leur sera retiré.
Mme l’IA DASEN nous confirme que les collègues sauront désormais avant leur absence dans quelles conditions celle-ci sera prise en compte.

LE SYNDICAT EST UN OUTILS COLLECTIF DE DÉFENSE
PAS DE SYNDICAT SANS SYNDIQUÉ-ES
SYNDIQUEZ-VOUS !

JPEG - 43.4 ko

 

20 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.