www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Thèmes abordés


12 mai 2018

TRAVAIL PARITAIRE : CR du CDEN du 9 mai 2018 (rythmes et inclusion)

Le Conseil Départemental de l’Education Nationale du mercredi 9 mai 2018 avait pour ordre du jour les modifications de rythmes et le bilan de l’inclusion scolaire en Seine-et-Marne.

Déclarations liminaires de la FSU 77 et du SNUipp-FSU 77 :

En préambule, la FSU salue la mémoire de Jean-Jacques BARBAUX

Le SNUipp-FSU a plus particulièrement insisté sur l’organisation du dédoublement des CP/CE1 ainsi, que des rythmes scolaires.

PDF - 124.6 ko
Déclaration liminaire SNUipp-FSU 77 CDEN 08 05 2018

En réponse à ces déclarations, la DASEN a rappelé que le dédoublement serait effectué en CP en REP et en CE1 en REP +.
Pour ce faire, elle utilisera sa dotation de 40 postes ainsi que les PMQC de REP.
Elle affirme que les implantations précises ne sont pas communiquées car elle attend les remontées d’effectifs complets (2 élèves de plus peuvent obliger au dernier moment l’ouverture d’un dispositf en plus) afin de garder plus de souplesse.

Les rythmes scolaires

Un grand nombre de communes passent à 4 jours. Au final cela représente 87,98 % des communes et 98,65 % des écoles.
Parmi les RPI, seuls 2 RPI restent avec 9 demi journées, les 98,99 % autres seront à 8 demi-journées

Seulement une vingtaine d’écoles restent à 9 demi-journées dans les communes suivantes : CHATRES ST CYR SUR MORIN BOMBON GREAU MAUREGARD NANDY POIGNY LONGUEVILLE COLLEGIEN BAILLY ROMAINVILLIERS

Le RPI de REUIL est en cours de réflexion sur les horaires.

La situation de THORIGNY a fait l’objet d’un imbroglio administratif et sera tranchée ultérieurement.

Scolarisation des élèves handicapés

Les services de la DSDEN présentent un bilan de la scolarisation des élèves handicapés. Nous redemandons, à la FSU, un CTSD pour aborder les questions techniques et préparer au mieux ce CDEN.

A noter parmi les nombreuses informations de la présentation la création de deux nouvelles implantations d’ULIS collège à DAMMARIE au collège Doisneau et à LORREZ LE BOCAGE.

Notre DASEN s’interroge sur des effectifs en constante augmentation. Nous lui rappelons que c’est une situation nationale que l’on retrouve dans le bilan du Défenseur des droits sur la scolarisation des élèves handicapés.

Madame la Préfète s’interroge sur le fait que les "élèves dys" rentrent dans le champ du handicap et doivent être accompagnés d’AVS.

Nous rappelons que l’accompagnement des élèves handicapés relève selon nous d’un statut de fonctionnaire avec un salaire décent puisque tout le monde semble regretter leur turn over et leur précarité !

La mutualisation des AVS semble pour beaucoup des participant-es du CDEN (représentant-es de parents d’élèves, organisations syndicales) une possibilité pour l’administration de saupoudrage des moyens. Concernant la formation des enseignant-es, nous la mettons en parallèle avec les formations des AESH. Pour les PE nommés dans des classes ordinaires, ces derniers doivent espérer avoir la chance que sur les 18h, un module soit proposé dans leurs circonscriptions. Avec la demande ministérielle de priorisation du français et des maths pour les animations pédagogiques, avec l’absence de véritable formation continue, formation et inclusion ne sont pas prêts d’aller de paire !

 

30 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.