www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / Carte scolaire 2017-2018 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
31 janvier 2018

EDUC. PRIORITAIRE : Quels dédoublements des CP et CE1 ?

Le Jeudi 25 janvier 2018 s’est tenu le Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) de la carte scolaire 2018. Lors de ce comité technique, l’inspectrice d’académie ne s’est pas prononcée sur les ouvertures liées aux dédoublement des CP et CE1 de la promesse présidentielle.

Les effectifs étant particulièrement fluctuants en éducation prioritaire, madame l’inspectrice attend des informations plus fiables, donc probablement le mois de juin.

Cependant, elle nous informe que les classes de CP dans les écoles REP, et les classes de CE1 dans les écoles REP+ seront bien dédoublées pour la rentrée 2018.

L’administration n’a donc pas tenu compte des effectifs de CP et CE1 en REP+ et CP en REP, afin de voir si des ouvertures étaient nécessaires avec les effectifs des autres niveaux. Concernant les écoles REP et REP+ de Meaux, l’IA n’a fait aucune proposition, ni de fermeture ni d’ouverture.

Au delà du nombre de classes, le nombre d’enseignants nécessaires pour couvrir les ouvertures de classes nécessaires à ces dédoublements est estimé à 64. La dotation en postes et les fermetures n’étant pas suffisantes, les 26 PMQC du département exerçant encore en Education Prioritaire seront « redéployés », et 38 postes seront créés. Les PMQC concernés pourront soit retourner sur leur poste d’origine, soit rester dans leur école d’exercice de PMQC. Dans ce dernier cas, c’est bien le conseil des maitres qui décidera de la répartition et du choix des enseignants de l’équipe qui prendront en charge les classes dédoublées.

Si la diminution des effectifs est une revendication des enseignants de longue date, elle doit s’accompagner des créations nécessaires. La disparition programmée des PMQC est plus que regrettable, et annonce la fin de nombre de projets pédagogiques.

Le SNUipp-FSU réclame un effort sur l’ensemble des classes : pas plus de 25 élèves par classe, pas plus de 20 en éducation prioritaire et pas plus de 15 en PS et TPS. Et cela sans compter les besoins en RASED et notamment aide à dominante relationnelle, en formation initiale et continue, en remplacement, en accompagnement des élèves en situation de handicap par des personnels formés et qualifiés, en enseignants spécialisés itinérants…

 

25 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.