www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Educatif  / ASH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 août 2017

INCLUSION : Le rapport du médiateur sur la scolarisation des élèves en situation de handicap

Une partie importante du rapport du médiateur de l’éducation nationale qui est sorti en juin 2017, est consacrée à la scolarisation des élèves en situation de handicap.

Tous les sujets sont abordés, du droit que revendiquent à juste titre les familles, jusqu’aux aménagements d’épreuves lors des examens, en passant par les chiffres de la scolarisation qui a fortement progressé, la trop grande complexité du système, le manque récurrent de médecins de l’éducation nationale, le manque de places en ESMS et les inégalités territoriales, le problème posé par le déni du handicap, l’importance de dépister précocement les élèves « dys », le rôle essentiel des enseignants référents, les MDPH croulant sous la charge de travail, l’institution scolaire qui n’a pas toujours les moyens humains et financiers pour la mise en place des notifications, le risque d’interruption des parcours scolaires, les aménagements matériels et les locaux inadaptés jusqu’au nouvel acteur indispensable de l’élève : son accompagnant.

Il souligne l’investissement des enseignants, le fait qu’ils restent maîtres de leur pédagogie et qu’ils ne sont pas assez préparés et accompagnés à l’hétérogénéité de leur classe.

Le médiateur recommande donc entre autres, de compléter la carte des ULIS pour corriger les disparités territoriales, de n’affecter en ULIS que des enseignants disposant des qualifications spécifiques, de dresser un bilan de la mise en place du CAPPEI et de renforcer l’attractivité des fonctions de médecin de l’éducation nationale. Pour les accompagnants des élèves, il faudrait mettre en place un service unique de traitement des contrats et ne conserver qu’une seule catégorie de contrat pouvant donner lieu, à terme, à la création d’un corps de la fonction publique leur offrant ainsi un déroulement de carrière avec des perspectives d’évolution, des possibilités de mobilité et la possibilité d’avoir un vivier de remplaçants.

Pour les enseignants référents, il préconise de reconnaître leurs fonctions en termes de rémunération et de carrière et de généraliser les conventions pour la prise en charge de leurs frais de fonctionnement et de déplacement.

Les propositions du SNUipp-FSU pour améliorer l’inclusion

- La baisse des effectifs.
- Des enseignants spécialisés RASED, des structures UPE2A pour élèves allophones, des dispositifs pour enfants du voyage renforcés.
- Du temps pour travailler collectivement.
- Une formation solide à l’hétérogénéité et à la pédagogie différenciée.
- Une gestion collective des difficultés rencontrées dans les écoles avec la création de postes de conseiller à la scolarisation et de référents.
- La professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire et une hausse significative de leur nombre.
- Un soutien et un accompagnement des enseignants.

Plus d’informations...

 

28 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.