www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carte scolaire  / Carte scolaire 2016-2017 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 juin 2017

CARTE SCOLAIRE : Clap de fin pour les maîtres supplémentaires

Un Comité Technique Spécial Départemental (CTSD) premier degré s’est tenu le 26 juin 2017 à la préfecture de Melun. L’ajustement des mesures de carte scolaire et le devenir des "plus de maîtres que de classe" étaient à l’ordre du jour.

D’ordinaire ce CTSD est dédié à l’ajustement des mesures de carte scolaire déjà prononcées en février. Il s’agit de conforter ou de lever les mesures conditionnelles. Or, ce CTSD avait également pour objet aujourd’hui d’examiner, dans la plus grande précipitation et sans connaître les termes exacts du nouveau décret, une des dernières marottes de M. Blanquer, à savoir : Le dédoublement des classes de CP en REP+.

Comme le craignait le SNUipp-FSU 77, ce dédoublement qui pourra au final, permettre des classes de 15 élèves , se fera au détriment du dispositif plus de maîtres que de classes. Dispositif qui associé à la formation REP+ était plébiscité par une majorité d’enseignants pour la richesse du travail d’équipe que cette modalité pédagogique permettait : croisement des regards et des approches, co-intervention dans une même classe et réduction des effectifs selon des projets pédagogiques rigoureusement réfléchis en amont.

Tout ce travail se trouve donc balayé d’un revers de la main par un ministre qui affectionne particulièrement les effets d’annonce, méprisant toute concertation avec les acteurs de terrain qui œuvrent chaque jour à la réussite de tous.

Quoi qu’il en soit, le SNUipp-FSU continuera sans relâche, quels que soient les artifices médiatiques, à faire valoir ses propositions pour transformer l’école : formation de qualité adossée à la recherche, effectifs moins chargés, RASED, enseignants spécialisés et maîtres plus, en nombre suffisant.

C’était en substance ce que sont venus rappeler la centaine d’enseignants rassemblés ce matin devant la préfecture à l’initiative d’une large intersyndicale !

Des enseignants mobilisés qui attendaient aussi les résultats de la carte scolaire. Or l’inspection académique semblait dans l’expectative d’autres marronniers. Son extrême prudence à ne pas prononcer de mesures définitives nous laissent craindre d’autres suppressions de classes, ou l’abandon d’ouvertures... et annoncent de fait une désorganisation des écoles à la rentrée rarement atteinte. Ce remaniement des équipes s’accompagne d’une incertitude quant au nombre de communes qui vont opter pour l’école à quatre jours, rendant ainsi totalement incertaines les associations de service des décharges de directeurs et des services à temps partiels…

Il y a quelques années la FSU avait écrit à M. Blanquer alors recteur de Créteil : « Les enseignants de Créteil ne sont pas des cobayes ! » … Il faudra sans nul doute se mobiliser nombreux dès la prochaine rentrée pour lui faire entendre que les écoles de France ne sont pas des terrains de jeux pour expérimentateurs zélés, plus soucieux de leur image et de la promotion des thinks tank dont ils font parti que de la réussite de tous les élèves !

Toutes les organisations syndicales ont voté unanimement contre cet ajustement de carte scolaire. Le CTSD sera donc re-convoqué le 10 Juillet.

PDF - 222.3 ko
balance au 26 06 2017
PDF - 623.2 ko
Mesures annoncées au CTSD du 27 juin 2017

 

21 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.