www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Educatif  / L’école en général 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 mai 2016

VIE DE L’ECOLE : kermesses ?

La fin d’année approche et les questions relatives à l’organisation des kermesses également... Tout ce qu’il faut savoir sur l’organisation de ces dernières.

Fête d’école - qui peut l’organiser ?

Dans le cadre de l’organisation d’une fête d’école, l’organisateur de celle-ci peut être soit :

- les enseignants. Dans ce cas, cette fête a lieu sur le temps scolaire, ce qui implique que le personnel de l’école soit mobilisé pour participer à l’organisation. Le directeur, et donc l’Education Nationale, est alors pleinementnresponsable de la sécurité des élèves et des locaux (Circulaire n°97-178 du 18 septembre 1997) ;

- une association (association de parents d’élèves, coopératives scolaires OCCE...). Dans ce cas, la fête a lieu hors temps scolaire et une autorisation administrative doit être demandée à la mairie, par écrit, afin de préciser les modalités de surveillance, d’assurance et d’organisation prévue. En effet, l’association organisatrice est alorsresponsable des dommages aux biens et aux personnes dans le cadre des activités qu’elle organise.

Une convention est généralement conclue entre la commune et l’organisateur (article L212-15 du Code de l’éducation) afin de prévoir l’ensemble des modalités susmentionnées. Cette convention est indispensable pour fixer les responsabilités de chacune des parties.

Par ailleurs, il est possible que deux associations s’associent pour réaliser une fête d’école, mais à elles de prendre les précautions utiles et indispensables via une convention écrite afin de départager précisément les responsabilités qui leur incombent respectivement à l’occasion des activités prévues.

Focus dans le cas où une coopérative scolaire OCCE est organisatrice

Contexte Vigipirate

Aucune interdiction formelle n’a été donnée concernant l’organisation des fêtes d’école cette année : la ministre de l’Education Nationale s’est d’ailleurs prononcée à ce sujet en avril dernier lors des questions au Gouvernement. Cette dernière a alors précisé que les fêtes d’école devaient se dérouler dans les conditions les plus normales possibles, et qu’aucune consigne n’a été donnée par le ministère pour l’annulation d’une quelconque manifestation de ce type.

Ainsi, il est impératif de suivre les modalités d’organisation classiques, à savoir réaliser une demande écrite à la mairie comprenant l’ensemble des mesures prévues pour organiser au mieux cette fête en prenant en compte l’état d’urgence dans lequel nous sommes. La réalisation pour cette manifestation d’un plan de sécurité conjointement avec la mairie est primordiale.

De plus, il est impératif d’informer la DASEN et le préfet du souhait d’organiser une fête d’école ou toutes autres manifestations organisées dans l’école ou par la communauté éducative. Ceux-ci seront alors en mesure de prendre les dispositions et décisions qui s’imposent.

Le libre choix est laissé aux équipes concernant l’organisation des kermesses. Il est nécessaire dans tous les cas de rester scrupuleusement dans le cadre réglementaire prévu.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.