www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


8 avril 2015

Le remplacement avant...
Le remplacement après...

Devinette : Que se passe-t-il aujourd’hui en général quand un collègue de CM2 est absent une journée, dans une école de 6 classes ?

Réponse : Le directeur appelle la ou le secrétaire de circonscription qui demande à un ZIL de se rendre dans l’école concernée. En attendant que le ZIL arrive, les élèves sont répartis dans les classes pour une dizaine de minutes. Le ZIL arrive, il connaît l’école, les collègues, les horaires, le fonctionnement des services, il prend la classe et le remplacement se fait en toute sérénité. En plus, puisque la ou le secrétaire connait bien les ZIL, il/elle a fait en sorte d’envoyer quelqu’un qui préfère le cycle 3 au cycle 1. Comme ça tout le monde est content.

Devinette : Que se passera-t-il demain quand les postes de ZIL auront été supprimés quand un collègue de CM2 sera absent une journée dans une école de 6 classes ?

Réponse : Le directeur tente de joindre l’inspection académique qui gère tous les remplaçants. Le directeur décide d’envoyer un mail : il doit allumer son ordinateur, vérifier que ce jour-là il a bien Internet, penser aux photocopies pour ses élèves, écrire le mail en précisant l’adresse de l’école, le numéro de téléphone, le nom du collègue absent, son niveau de classe … Dring, dring … le téléphone sonne … Le directeur (qui commence la classe dans 5 minutes et qui n’a pas fait ses photocopies) décroche … eh non ! ce n’est pas l’IA qui annonce la venue d’un BD, c’est Madame Machin qui appelle pour dire que sa fille a une gastro, elle ne viendra pas à l’école. Bon, le mail est envoyé à l’inspection académique. Il faut répartir les élèves du collègue. Pas dans la classe de CE1, ils ont piscine ce matin. Les élèves sont répartis. Le directeur rejoint sa classe que sa collègue d’à côté gardait, la porte ouverte. Environ quarante minutes plus tard, l’interphone sonne, c’est le BD. Le directeur lui ouvre et lui indique par l’interphone que les élèves sont répartis dans les classes et qu’il remplace Christophe, le collègue de CM2, qu’il peut aller directement dans la classe, on lui envoie les élèves. Le BD serre les dents, il ne sait pas qui est Christophe et encore moins où se trouve sa classe, et des CM2 … il aurait préféré des cycles 2, c’est là qu’il se sent le plus à l’aise…

C’est l’heure de la récréation, le BD découvre les lieux, les élèves sont énervés d’avoir été 34/35 par classe pendant une bonne partie de la matinée et le directeur sent comme une fatigue l’envahir … mais il doit aller faire ses photocopies.


En attendant le rassemblement à Melun le 15 avril prochain, n’hésitez pas à sur-informer l’administration : pour savoir comment, cliquez ICI.

 

36 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.