www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


20 janvier 2015

CAPD du 20 janvier 2015 : le compte-rendu

Actualité récente, liste d’aptitude directeurs, départs en stage CAPASH, DEPS, circulaire mouvement, etc... le compte-rendu ci-dessous.

Lire aussi la déclaration du SNUipp-FSU77 :

PDF - 52.7 ko
Lire la déclaration du SNUipp-FSU77

Nous n’avons pu commencer cette CAPD sans évoquer les événements tragiques qui ont endeuillé notre pays ces dernières semaines. S’en est suivi un débat concernant la situation de l’école, essentiellement sur la notion de laïcité, et un débat sur le recensement des incidents éventuels qui ont pu émailler les débats, voire la minute de silence organisée dans les écoles.
Le SNUipp-FSU77 a évoqué un cas de pression effectué sur une directrice d’école pour obtenir une remontée d’incident nominative. Selon l’inspectrice d’académie, la remontée d’incident est une question de bon sens. Il appartient aux enseignant-es choqué-es par certains propos ou attitudes, de faire une remontée d’incident, mais en aucun cas, on ne peut parler d’injonction de l’administration, sauf excès de zèle.
D’après l’inspectrice d’académie, il est de la responsabilité de l’Education nationale de faire ce travail de remontée.

Après de multiples interventions, nous avons finalement appris que les noms des enfants étaient finalement transmis... mais plusieurs questions restent sans réponse : à qui sont transmis ces noms ? à quoi vont-ils servir ?

Suite aux attentats, il a été demandé aux directeurs d’école de fournir leur numéro de téléphone portable personnel. Il s’agit bien d’une situation exceptionnelle, et en dehors de ce type de situation, l’inspection s’engage à ce que ces numéros ne soient pas utilisés.

- Liste d’aptitude des directeurs : 106 candidats à la liste d’aptitude : 39 nommés sur un intérim et 67 ayant participé à un entretien.
Sur les 106 candidatures, 17 avis défavorables avaient été prononcés. Les élus du SNUipp-FSU77 sont intervenus sur 8 de ces 17 collègues, 5 d’entre eux ont pu finalement être inscrits sur la liste d’aptitude. Ce qui porte le nombre total à 93 inscrits.
Pour rappel, il y avait 90 inscrits en 2014, mais 157 inscrits en 2006. Nous remarquons une baisse sensible depuis 2013.

- Départ en stage CAPASH :
L’inspection académique nous a communiqué en séance le nombre de départs possibles en formation CAPASH 2015-2016. Aucun départ en option A, B, E et G, 2 en option C, 9 en D, 1 en D’ « autisme », 7 en F.
Si nous entendons parfaitement les besoins dans les options D et F, afin de couvrir les postes de CLIS, ULIS et SEGPA (des ouvertures à venir ?), le SNUipp-FSU77 a demandé l’augmentation du nombre de départs afin de couvrir les besoins en E et G.

Le SNUipp-FSU77 a de nouveau interpellé l’inspectrice d’académie sur la question des RASED. La réponse a été la même que l’an dernier, l’inspection estimant suffisant le nombre d’enseignants déjà titulaires d’un CAPASH dans ces options.

Le SNUipp-FSU77 a rappelé que ces personnes ont perdu leur poste entre 2008 et 2010, et ils ne sont sans doute pas prêts à subir un nouveau traumatisme. Le renouvellement des titulaires de CAPASH E et G est nécessaire, nous continuerons de porter la demande de départs dans ces options.


- Départ DEPS :

Calcul de l’administration : 5 (postes vacants en Seine-et-Marne) - 2 (retours de stage) = 3 (postes à pourvoir), donc 2 départs en stage... CQFD !
Nous nous sommes fait un devoir de corriger cette opération, et avons obtenu un 3ème départ.

- Attribution de la majoration exceptionnelle de barème dans le cadre des permutations :
Nous constatons une fois de plus que, sous couvert du secret médical, l’administration nous interdit toute discussion à ce sujet, excepté la possibilité d’informer les collègues des avis défavorables (25 sur 27 demandes !) pour qu’ils puissent constituer un recours le plus rapidement possible !


- Circulaire Mouvement :

La fin des 10 vœux obligatoires a été confirmée.
Un long débat a eu lieu au sujet des décharges de direction des écoles en Education Prioritaire.
Le tableau spécifique n’apparaît plus dans les documents de l’administration, ce qui nous interpelle.
Comme lors du groupe de travail du 6 janvier, l’harmonisation académique est de nouveau annoncée. Nous devions avoir une 1ère réponse lors du CTA du 15 janvier. Pour finir, les discussions académiques internes à l’administration n’ont pas avancé, voire n’ont pas commencé. L’administration a proposé de renvoyer ce « problème » à une énième annexe spécifique à ce thème.

Les écoles actuellement en éducation prioritaire devraient garder leur taux de décharge identique pour la rentrée 2015 (quid des années suivantes ?). Les écoles entrant en EP devraient être calées sur le régime général (et auraient moins de décharges que leurs collègues).
Voir la circulaire "Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires : travail à temps partiel dans les écoles et décharges des directeurs d’école", paragraphe II A

L’éducation prioritaire a des besoins réels, redéployer les réseaux ne suffit pas, il faut donner de véritables moyens, et cela passe aussi par la quotité de décharge pour les directrices-teurs.

- A l’occasion des questions diverses, nous avons appris que 22,5 contractuels ont été recrutés en Seine-et-Marne, dont 18,5 admissibles au concours CRPE + 4 reconversions professionnelles. Ils ont reçu une semaine de formation, et sont suivis par des CP IENA. Le SNUipp-FSU77 demande que ces collègues aient le temps nécessaire pour préparer le concours d’enseignement dans de bonnes conditions. Ils doivent pouvoir accéder à la titularisation par un concours interne.

- Animations pédagogiques :
L’IENA a confirmé que les 18h sont déclinées en 9 h en circonscription et 9h à distance (Magistère). Les 9h Magistère sont déclinées en 3h sur les emplois du temps, et 6h Magistère « pur ».

 

20 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.