www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Carrière  / Mouvement - Placement 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 janvier 2015

Groupe de Travail circulaire mouvement : harmonisation ou nivellement par le bas ?

Ecoles d’application, direction d’écoles en Education Prioritaire... nouveau recul ?

Une fois n’est pas coutume, nous avons vécu un groupe de travail transparent. Plusieurs informations d’importance ont été données.

Tout d’abord, nous avons confirmation de la suppression de l’obligation de faire 10 vœux géographiques (Lire http://77.snuipp.fr/spip.php ?article2437)

Les postes bloqués pour les PES de ces dernières années seront débloqués dès ce mouvement 2015.

Première nouvelle information : les élections cantonales créent une période de réserve, l’administration s’interdisant toute décision entre le 16 février et le 29 mars.
En conséquence, les opérations de carte scolaire et du mouvement sont décalées, tout en maintenant un groupe de travail Carte Scolaire en janvier. Nous vous informerons du calendrier dès que nous aurons des dates fiables. Pour l’instant, il est envisagé une ouverture du serveur mouvement entre le 14 avril et le 7 mai 2015 ; donc des résultats début juin, et un placement fin juin.

Autre information : il est envisagé une harmonisation académique des opérations du mouvement entre les 3 départements. Des évolutions seront donc envisagées l’année prochaine, notamment concernant les régimes de priorités qui devraient être revus et remplacés par des bonifications de points.

Ecoles d’application, disparition programmée ?

De nouvelles orientations concernant les écoles d’application apparaissent. Nous avons été informés lors du GT du 6 janvier 2015 qu’il est envisagé la disparition progressive des écoles d’application. Les services départementaux sont dans l’attente d’informations supplémentaires et d’éventuelles décisions lors du CTA du 15 janvier prochain. Le principe qui devrait être retenu est que les écoles dont les directeurs quitteraient leur poste de DEA (retraites, changement, permutations...) perdraient leur qualité d’écoles d’application.

Le paragraphe du projet de circulaire mouvement à ce sujet ne devrait plus mentionner à court terme l’existence des écoles d’application, et présente les postes de MF comme implantés dans les écoles ordinaires pour assurer le maillage du département.

Education prioritaire : moins de décharges de direction ?

Depuis plusieurs années, les quotités de décharges de direction pour les écoles EP ont un régime spécifique à notre département.

Voir le tableau ci-dessous (tiré de la circulaire mouvement 2014)

PDF - 58.9 ko
decharges 2014

Or, dans le projet de circulaire mouvement 2015, n’apparaît que le tableau de décharges ministérielles.
Voir la circulaire "Mise en oeuvre des nouveaux rythmes scolaires : travail à temps partiel dans les écoles et décharges des directeurs d’école", paragraphe II A

Nous n’avons eu aucune assurance de la part de l’IENA quant au maintien de ces décharges spécifiques à la rentrée prochaine.

Que les écoles sortent de l’EP ou qu’elles y restent, il est probable que les directeurs voient leur temps de décharge diminuer.

Concernant les écoles sortant de l’EP, pour l’année prochaine, l’IENA est dans l’attente d’une décision du CTA du 15 janvier.

Dès que nous aurons des informations officielles, les délégués du personnel vous tiendront informés. Nous devons rester vigilants quant aux évolutions à venir. L’expérience qui est la nôtre ne nous rend pas optimistes, bien au contraire. Les années de détérioration des règles du mouvement sont loin de nous rassurer quand une annonce d’harmonisation académique est annoncée. De plus, notre département est spécifique (superficie, ruralité et urbanisme …) ; il nous semble dangereux de le comparer avec la Seine-Saint-Denis qui a ses propres spécificités. Restons vigilants !

 

18 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.