www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Educatif  / Education prioritaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 novembre 2014

Education prioritaire : le communiqué de la FSU77

Suite au groupe de travail du 24 novembre, vous trouverez ci-dessous le communiqué de la FSU77.

Melun le 24 novembre 2014,

Éducation prioritaire : Le Ministère et le rectorat retirent des moyens à la Seine-et-Marne pour financer les mesures annoncées en Seine-Saint-Denis !

Depuis des années, la FSU porte l’exigence d’une véritable relance de l’éducation prioritaire qui vise à donner plus à ceux qui ont le moins et d’apporter à tous les élèves des milieux populaires, urbains et ruraux, les mêmes chances de réussite scolaire qu’ailleurs.

Or nous apprenons ce matin et, comme nous le craignions depuis quelques jours, qu’une dizaine de collèges classés jusqu’à présent en REP allaient sortir du dispositif d’Éducation Prioritaire sans que leur situation ait changée.

Pour la FSU, si les cartes de la Politique de la Ville et de l’Éducation Prioritaire peuvent être rapprochées, elles ne sauraient être superposées car il existe des problématiques spécifiques à l’Éducation Nationale, notamment dans les zones rurales telles que : le taux de réussite aux examens nationaux, l’éloignement des lieux culturels et le taux de poursuite d’études (singulièrement en Seine-et-Marne).

La FSU77 dénonce l’opacité des critères retenus pour lister les REP et REP + et le peu de considération dont le ministère fait preuve pour les personnels investis souvent depuis de nombreuses années dans des zones d’éducation réputées difficiles.

Pour la FSU77, c’est toute l’académie de Créteil qui a besoin d’un plan d’urgence !

C’est pourquoi nous continuerons de porter le plan de rattrapage pour la Seine-et-Marne nécessaire pour offrir à tous les enfants de Seine-et-Marne les conditions d’enseignement qui leur permettent de réussir leurs études et leur insertion professionnelle. C’est pourquoi, dès à présent, nous allons porter ce débat auprès des personnels touchés par ces mesures afin d’interpeller dans les plus brefs délais les élus du département, les parents d’élèves, l’inspection académique et le rectorat. Les besoins réels de la Seine-Saint-Denis ne peuvent être « financés » à moyens constants dans notre académie !

Contacts presse :

Arnaud Boyer
Sandrine Bourguignon
Gisèle Cuco

 

15 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.