www.snuipp.fr

SNUipp - FSU Seine et Marne 77

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Educatif  / Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
26 septembre 2013

Rythmes
des témoignages arrivent

33 communes de Seine-et-Marne sont déjà passées aux nouveaux rythmes. Comment sont vécus ces bouleversements ?

Temps partiel :
Le jeu des 100 € à Torcy, mais il peut se jouer dans d’autres villes avec de subtiles variantes...

Mme X a demandé un 75 % pour cette année, temps partiel refusé dans un premier temps, puis accepté sur dossier médical. Or, à Torcy, les 75 % se transforment en 71 % (la collègue ne travaille pas un jour de 6 heures + un mercredi sur 4) ou en 78 % (la collègue ne travaille pas un jour de 4 heures 30 + un mercredi sur 4) ; nous vous faisons grâce des décimales.
Pour son malheur, Mme X avait choisi le lundi comme jour non travaillé (sans avoir vu venir la complication), mais dans son école, le lundi est une journée à 6 heures et comme elle a des soucis financiers, cela ne l’arrange pas du tout, et l’IEN n’entend pas recasser les associations pour qu’elle puisse avoir le mardi ou le vendredi (et travailler à 78 %)...
(Pour info 7% d’un salaire de 2000 euros cela fait 140 €).


Lognes :
Nous travaillons cinq matinées de 8h30 à 11h30 dont 15 min de récré. Les après-midis se déroulent de 14h15 à 16h30 avec une entrée en classe à 14h30. Pas de récré.
Les APC ont été mises en place sous forme de deux demi-heures par semaine, les lundis et mardis, de 11h30 à 12h.

Ressenti enseignant largement partagé en élémentaire : soulagement très net grâce à une pause du midi élargie. Journées plus courtes. Sentiment de ne plus courir. Journée mercredi matin ne "pèse" pas.
Certains, comme moi, auraient préféré le retour au samedi matin même pas envisagé par personne...

Pour les enfants qui rentrent déjeuner chez eux : parfait.
Pour les autres qui déjeunent à la cantine, c’est autre chose...

L’organisation et la qualité de l’encadrement laissent beaucoup à désirer pour le moment... Les gens font de leur mieux... mais la bonne volonté ne suffit pas. Il faut une organisation. Elle n’a pas été assez pensée à l’évidence.

Le responsable chez nous ne connaissait même pas certaines personnes qu’on lui a envoyées pour encadrer les enfants.

Des activités sportives nombreuses, fatigantes, énervantes. Par temps de pluie, c’est très dur.
Les enfants n’ont pas de possibilité de se poser, d’être au calme !
Un adulte pour trente... Comment proposer des jeux de société par exemple ?


Maternelle et TAP en fin de journée :
Après expérience de l’emploi du temps depuis 15 jours, et suite à une réunion de rentrée avec les parents d’élèves ce vendredi 13 septembre, nous faisons face à un constat lourd : nous n’avons plus de contacts avec les familles !

Notre emploi du temps s’organise comme suit (en incluant les temps d’accueil de 10 minutes avant chaque entrée) :
LUNDI, MARDI, JEUDI et VENDREDI : 8h20-11h30 et 13h05-15h30 pour l’enseignement
MERCREDI : 8h20-11h30

Les TAP ont lieu les mardis, jeudis et vendredis de 15h30 à 16h30 (+ un atelier-découverte le lundi encadré aussi par la Mairie de 15h30 à 16h30).
Cet emploi du temps est le même pour toutes les écoles de la commune. Les services municipaux n’ont pas voulu faire d’horaires en fonction des écoles. Je peux le comprendre mais les maternelles font le même emploi du temps que les élémentaires.
La commune nous a imposé de placer les APC le lundi (pour éviter les croisements avec les TAP).

Les enseignants n’ont pas été entendus dans la réflexion menée sur la réforme.

Et donc ce que nous n’avions pas anticipé, c’était effectivement que 90% de nos élèves vont aux TAP et que donc nous ne voyons plus les parents à 16h30 ! Nous nous sentons évincés, même de trop lorsque la commune intervient pour les TAP (à ne plus savoir où nous mettre pour nos réunions, etc). Nous trouvons difficile le manque de relationnel devenu absent avec les parents. L’école doit pouvoir faire l’entrée et la sortie de ses élèves. Cet argument, je pense que la DASEN peut l’entendre en priorité plutôt que la Mairie que cela arrange !! Nous ne tiendrons pas moralement, nous perdons notre identité.

Nous souhaitons revenir sur l’emploi du temps, le reconstruire...


Et chez vous, comment ça se passe ?

 

32 visiteurs en ce moment

*Top
©Copyright 2006 - SNUipp - FSU Seine et Marne 77, tous droits réservés.